Agenda culturel diffusant toute l’actualité des spectacles, du cinéma, théâtre, des concerts, expositions, festivals, région par région, mois par mois, au Maroc

Spectacle Peer Gynt

Cirque et rue


Spectacle sous chapiteau – École Nationale de Cirque Shems’y
Mise en scène de Laurent Decol avec les apprentis artistes de cirque de l’ENC Shems’y

 

Adapté librement du texte d’Henrik Ibsen

 

Les dates :

Jeudi 16 février : 14h30

Vendredi 17 février : 14h30

Samedi 18 février : 20h00

Jeudi 23 février : 20h00

Vendredi 24 février : 20h00

Samedi 25 février : 20h00

Jeudi 2 mars : 20h00

Vendredi 3 mars : 20h00

Samedi 4 mars : 20h00 

 

«Peer Gynt vit avec sa mère Aase dans leur pauvre maison. Son père décédé ne leur a pas laissé de quoi vivre. Aase adore son fils mais se rend compte qu’il n’est qu’un affabulateur et un bon à rien. Lorsqu’elle lui apprend qu’Ingrid, une jeune fille de bonne famille qu’il aurait pu épouser, se marie ce jour-là, il décide de se rendre à la noce, et sur un coup de tête enlève la mariée avec laquelle il s’enfuit dans les bois. Il se lasse très vite d’elle, et la renvoie avec des sarcasmes à sa famille. Il rencontre la dame en vert, fille du roi de la montagne, et s’apprête à l’épouser, lorsque le roi se propose de lui mutiler les yeux pour qu’ils voient comme ceux d’un troll. Peer refuse et s’enfuit de la caverne. Il se réfugie auprès de la douce Solveig, qui accepte de s’installer avec lui. Le bonheur de Peer est gâché lorsque la dame en vert lui annonce qu’elle et l’enfant qu’elle a eut de lui rôderont toujours autour de sa cabane. Il s’enfuit. Peer va d’aventure en aventure. Il fait fortune comme armateur et trafiquant d’esclaves, perd presque tous ses biens dans un naufrage, est adopté par une tribut de bédouins du désert en tant que prophète, se fait voler par Anitra, la jeune fille à laquelle il s’était attaché. Devenu vieux, il revient enfin en Norvège où le diable lui apprend que son heure est venue. Peer court la forêt pour échapper à son sort, et retrouve sa cabane, où Solveig est restée à l’attendre fidèlement, sans douter un seul jour qu’il reviendrait.»

 

Approche de l’oeuvre par Laurent Decol, le metteur en scène:
Se rendre à un spectacle de cirque, c’est la certitude de se confronter au dépassement de soi, à la quête de l’extraordinaire, à la découverte des limites. Mais la pièce d’Ibsen est une oeuvre exceptionnelle aussi à d’autres titres. D’abord c’est un poème épique gigantesque, de la même famille que Don Quichotte ou des Contes des Milles et Une Nuits ; c’est le fruit d’un travail considérable d’écriture et d’analyse de la nature humaine. Ibsen a mis tant de forces et de densité dans cette pièce qu’elle est devenue une oeuvre majeure de référence sur l’exploration du comportement des hommes. Ibsen veut tenter de répondre à des questions récurrentes sur la lâcheté et le courage, la beauté et la laideur, l’esprit et le corps, le génie et l’ignorance… Est-ce que tout est inscrit et joué d’avance ou est-ce que l’homme peut agir sur son destin à chaque moment, à chaque décision. Qu’en est-il de la fatalité et de la prédétermination ? La vie des hommes correspond elle à un schéma établi d’avance ? Et qui serait le responsable de cette organisation ?




Découvrez la galerie média de l'événement

photo

Affiner votre recherche

Tous les événements
 

Les incontournables

Lieu de culture

Théâtre, salle de cinéma, galerie d'art, musée etc..

Tous les lieux