Agenda culturel diffusant toute l’actualité des spectacles, du cinéma, théâtre, des concerts, expositions, festivals, région par région, mois par mois, à Rabat

CORPUS

Arts plastiques


Exposition CORPUS, du jeudi 17 octobre au 30 novembre 2019 à abla ababou galerie

 

L’exposition CORPUS réunira les œuvres de Karim Alaoui, Florence Arnold, Mahi Binebine, Bouchta El Hayani, Christophe Mirallès et Mohammed Mourabiti autour d’une thématique commune : le corps.

 

La représentation du corps humain dans l'art, un vaste sujet disséqué par tant d’artistes à travers les siècles et les cultures. L’ exposition, corpus, en marge de la première biennale d’art contemporain de Rabat, met en avant cinq peintres et sculpteurs aux horizons différents. Chacun, selon sa propre sensibilité, nous dévoile sa vision du corps. Karim Alaoui utilise le bronze et l’inox pour réaliser des corps en mouvement ou alors alanguis, dont la plupart sont en couple. Quant à Florence Arnold, après de nombreuses années de recherche sur la thématique du corps, elle nous livre des images de corps libres où dominent , désir et érotisme. Aujourd’hui ces corps flottent et s’enchevêtrent. Ils deviennent un corps paysage. Mahi Binebine, lui, présente une toile monumentale où s’emmêlent des dizaines de silhouettes écrasées par deux personnes alanguies. Fervent défenseur de la dignité humaine, l’artiste dénonce les brimades et les violences subies au quotidien par ceux et celles qui bataillent pour une vie meilleure dans un monde plombé par l’injustice. Une notion du corps intellectuelle chez Bouchta El Hayani. Pour lui le corps, omniprésent dans ses toiles, est d’abord une invitation au partage et au rêve mais surtout une rencontre avec soi . C’est tout un univers où se mêlent visible, invisible, physique et spirituel. Beaucoup plus charnel, Christophe Mirallès s’attaque au volume et à un assemblage de formes, utilisant des tons rouilles qui renvoient à un magma oxydé. Un véritable travail où le corps, entre sculpture et dessin, n’est qu’un prétexte pour fouiller dans sa mémoire et son identité. Des souvenirs dont Mohamed Mourabiti s’empare également à travers ses seins nourriciers. Des seins féminins pétris dans différentes matières qui le renvoient à une enfance heureuse bercée par des femmes emplies de générosité.

 

Corpus, est aussi un voyage initiatique qui interroge les limites du visible pour mieux comprendre la place de l’homme dans l’univers.
 




Affiner votre recherche

Tous les événements
 

Les incontournables

Lieu de culture

Théâtre, salle de cinéma, galerie d'art, musée etc..

Tous les lieux