Agenda culturel diffusant toute l’actualité des spectacles, du cinéma, théâtre, des concerts, expositions, festivals, région par région, mois par mois, à Rabat

Accueil > Tous les événements > Expositions > Arts plastiques > Abouelouakar : Déconstructions

Partager

Où et quand ?

Du 10 Janvier 2020 Au 20 Mai 2020 Villa des Arts de Rabat - Rabat

Abouelouakar : Déconstructions

Arts plastiques


Exposition retrospective de Mohamed Abouelouakar "Déconstructions", du 10 janvier au 20 mai à la Villa des Arts

 

Mohamed Abouelouakar est né en 1946 à Marrakech. vit et travaille à Casablanca

Entre 1966 à 1973, Mohamed Abouelouakar a suivi ses études supérieures à l’Institut cinématographique de Moscou. Il a réalisé le long métrage « HADDA » en 1984 qui a eu le prix du 2ème festival national du film marocain.
Abouelouakar s’est consacré à la peinture après une riche carrière au cinéma.
Son expérience du 7èmeart a laissé une grande empreinte sur l’œuvre de l’artiste.
 Abouelouakar est aussi photographe d’art.

Les tableaux de Mohamed Abouelouakar sont influencés par Chagall et la miniature byzantine. Sa peinture est ample, animée d’un souffle lyrique et à la fois tourmentée jusque dans la réalisation de miniatures qu’il affectionne, avec une allusion certaine aux poètes, aux philosophes, aux médecins et aux savants de l’Age d’or et de la culture hispano-arabe. Nombre de ses anciens tableaux se caractérisent par des couleurs vives et un foisonnement de figures qui ne laissent pas une parcelle de la toile sans traitement. Abouelouakar est capable de travailler sur de petits formats comme sur des surfaces monumentales. Son intervention, en 2005, sur le phare Al Hank à Casablanca montre sa capacité à habiller de grandes surfaces.

Le grand écrivain Mustapha Ammi Kebir écrit à ce propos, « La peinture d’Abouelouakar est tendue par ce désir d’interroger le monde, en recourant au besoin à toutes les figures possibles et imaginables. Il ne s’interdit rien. Il part du principe qu’il est homme, comme aurait dit Terence, et que rien de ce qui est humain ne lui est étranger. Il se sent partout chez lui, sur cette vaste terre que les hommes s’acharnent à défaire. D’ici et d’ailleurs. Frère d’Ibn Arabi, de Chagall et de Tarkovski. Notre destin d’hommes est la seule chose qui lui importe. Ne sommes-nous pas tous irrémédiablement tributaires d’un même territoire ? Voyez le ciel ! N’est-il pas le même au-dessus de nos têtes ? Les saisons et les humeurs, ainsi que les passions qui nous gouvernent, sont identiques. Nous sommes inscrits dans une même géographie, embarqués, quoi qu’on dise, à bord de la même arche. »  




Affiner votre recherche

Tous les événements
 

Les incontournables

Lieu de culture

Théâtre, salle de cinéma, galerie d'art, musée etc..

Tous les lieux