Agenda culturel diffusant toute l’actualité des spectacles, du cinéma, théâtre, des concerts, expositions, festivals, région par région, mois par mois, à Rabat


Partager

Info et Résa :

0600050622

La3bodaba - janvier 2013

Evénement - divers


 

LA3BODABA est organisé en partenariat avec le Goethe-Institut. Tous les rendez-vous artistiques de cette édition sont prévus au Goethe-Institut de Rabat.

 

LA3BODABA est organisé en deux étapes. D’abord, « T-Wiza », une résidence de trois semaines accordée à une ou plusieurs personnes provenant de différents domaines artistiques. Ensuite, les « Temps DART », deux jours de restitution pour les artistes ayant bénéficié de la résidence artistique, mais aussi l’occasion d’accueillir des d’autres représentations, des débat et des moments forts en convivialité provocant la rencontre avec un environnement de citoyens et professionnels soucieux d’échange et d’expérimentation. 

 

Résidence T-Wiza : du 7 au 25 janvier 2013

Pour cette édition, LA3BODABA accorde une résidence artistique à l’artiste Touda Bouanani.
Le résultat de cette résidence sera présenté le vendredi 25 janvier.
 
 Touda Bouanani est née le 11 juin 1966 à Rabat. Fille de Ahmed Bouanani (16 novembre 1938- 6 février 2011), cinéaste et poète, écrivain et dessinateur et de Naïma Saoudi (12 janvier 1947 – 28 décembre 2012) décoratrice, costumière, et maquilleuse. Elle vit à Bordeaux entre 1988 et 2011, où elle fait ses études aux Beaux-Arts. DNSEP. Artiste vidéaste, elle travaille aussi comme camerawoman et monteuse. Depuis 2011, elle vit à Rabat où elle travaille pour la reconnaissance des oeuvres cinématographiques de son père, au MOMA à New York, au Tate Modern à Londres, au Guggenheim à Berlin, à la Triennale au Palais de Tokyo et au Jeu de Paume à Paris, au Panorama du cinéma du Maghreb à Saint Denis, à la Cinémathèque de Tanger. A fait réédité l’hôpital chez Verdier et DK. Elle archive, classe, met à jour les nombreux écrits inédits (romans, nouvelles, poèmes, scénarios et une histoire du cinéma au Maroc) sauvés suite à un incendie de la maison familiale. Elle travaille à l’Appartement 22 à Rabat. 


Fat Old Sound : Un trio composé de Nicolas FAHY : Violoncelle, Chant, Mehdi BOUBEKA : Guitares et Thibault FOULON : Batterie. Le trio passe au tamis le folklore américain, à la recherche des pépites oubliées. Leur musique se nourrit des grands espaces, entre rock, country et blues.
Après le succès de leur précédent spectacle, « Les Tueurs rêvent-ils d’amours électriques ? », qui a tourné au Maroc durant l’année 2010, Nicolas FAHY et Mehdi BOUBEKA, rejoints par Thibault FOULON, s’attaquent à un nouveau répertoire : la country !

 

Représentations Temps DART 

 

Mercredi 23 janvier, 16h00 :  Touda Bouanani/Fat Old Sound
Spectacle pour jeune public
Lieu : Maison de jeunes de Salé
 
Mercredi 23 Janvier, 20h00 : lecture du texte « L’hôpital » d’Ahmed Bouanani
mise en bouche par Ismail ALAOUI et lecture de la compagnie Spectacle pour tous.
Ahmed Bouanani est considéré comme l’une des grandes figures du cinéma marocain.
Écrivain, il publie plusieurs volumes de poésie et participe à la revue Souffles fondée par Abdellatif Laâbi. Il est mort en février 2011, à l’âge de 73 ans, à Aïn Oumghar, un village situé à une centaine de kilomètres de Marrakech, dans lequel il vivait retiré depuis plusieurs années.
L’Hôpital est l’unique roman d’Ahmed Bouanani il était depuis plusieurs années introuvables et réédité en 2012 par les éditions Verdier pour la France et DK éditions pour le Maroc. 
 
Vendredi 25 janvier, 20h00 : Vidéo/concert Autour des 4 sources
une lecture du texte «Soltan Tolba» de Abdessamad Kanfaoui, mise en bouche par Fayçal Azizi et interprétation par les comédiens de DABATEATR, qui aura lieu au Goethe-Institut de Rabat.
Pionnier du théâtre national du Maroc, Abdessamad Kenfaoui (1928-1976) a conduit la première troupe
théâtrale professionnelle marocaine : Il est auteur d’une vingtaine de pièces de théâtre (jouées, publiées, inachevées ou inédites) dont  Bouktef, A Moula Nouba, Soltan Balima… et plusieurs adaptations de Molière, Brecht, Tchekov… La plupart de ses œuvres sont écrites en arabe dialectal.
La tradition de la fête de « Soltan Tolba » remonte au XVIIe siècle : c’est la fête de la liberté accordée pour une semaine aux étudiants, avec la complicité du sultan authentique, qui avait coutume de se présenter à la cérémonie le 6e jour. Abdessamad Kenfaoui a écrit et fait jouer la pièce Soltan Tolba en 1967. Quarante ans après, cette pièce est enfin éditée 
Lieu : Goethe-Institut de Rabat
 



Affiner votre recherche

Tous les événements
 

Les incontournables

Lieu de culture

Théâtre, salle de cinéma, galerie d'art, musée etc..

Tous les lieux