Agenda culturel diffusant toute l’actualité des spectacles, du cinéma, théâtre, des concerts, expositions, festivals, région par région, mois par mois, à Rabat

Mustapha Amnaine

Arts plastiques


Exposition de l'artiste Mustapha Amnaine à Dar Cherifa.

 

Vernissage le Vendredi 14 Décembre de 17h00 à 20h00

 

Texte de M'barek Bouhchichi - plasticien:

 

Avec ce corps de travail le primat est donné au signe tel qu’il est récurrent, omniprésent dans notre culture. Mais l’usage que l’artiste Mustapha Amnaine en fait interpelle le regard autrement, l’invitant à y aller de ce pas loin des sentiers battus pour lui reconnaître une légitimité somme toute plastique. Qu’il relève d’un quelconque code consacré dans notre culture, de la calligraphie ou d’un motif numismatique, le signe ainsi mis à profit dans son travail suggère plutôt qu’il ne donne à voir, tel un poème qui ne porte pas son nom mais qui rompt avec le sens pour un gain d’esthétique créant du coup une fission sémantique, une rupture déclarée -et néanmoins assumée- avec son entourage immédiat.

 

Par un jeu subtil de superposition, d’entrelacement et d’enchevêtrement des signes, une mise en espace s’en trouve agencée, divisant l’espace à proprement parler en verticale et en horizontale avec, ici et là, un dichotomie binaire faite de masse et de vide, de tension et de relâchement… les corps/signes ainsi créés vont au-delà du regard et ne se prêtent plus à aucune lecture, livrant ce regard à lui-même et lui intimant de créer son propre mode de réception. Ainsi présentée par endroits en masse compacte, presque stratifiée, à la limite de l’éclatement, il s’en dégage une propension à l’évasion.

 

L’artiste Mustapha Amnaine capture la dynamique du script et du signe, il allie la force de l'acte de transcription à cette urgence de projection comme dans un flux dynamique où tout est porté et teinté par des champs chromatique lumineux qu’un regard, tout regard, est en droit de prendre pour de l’espoir. La chromatie quoique dépouillée ne se départit pas d’une certaine douceur, toujours à l’œuvre, d’une toile à l’autre. La couleur participe de son côté à l’orchestration de la mise en espace précitée où le signe, jusque-là consacrée dans notre culture, prend un air nouveau, inédit que le regard se surprend à redécouvrir en lui une nouvelle légitimité qui tient à elle seule, par-delà le contexte initial du signe
 




Découvrez la galerie média de l'événement

photo

Affiner votre recherche

Tous les événements
 

Les incontournables

Lieu de culture

Théâtre, salle de cinéma, galerie d'art, musée etc..

Tous les lieux